Le polissage est la dernière étape dans le processus de fabrication d’un bijou. C’est celle qui dévoile le niveau de réalisation des différents intervenants et qui doit révéler la beauté finale du bijou. Chaque millimètre du bijou est méticuleusement traité par le polisseur. Sa mission consiste à uniformiser les surfaces en les rendant les plus lisses et réfléchissantes possible pour dégager une brillance maximale et enlever toutes les traces liées aux différentes phases de fabrication précédentes.

La fabrication d’un bijou nécessite des centaines d’interventions qui font appels à de nombreux outils comme des scies, limes, marteau mais aussi le feu pour souder et assembler les éléments.Toutes ces manipulations laissent des empreintes dans l’or ou le platine que nous considérons souvent avec erreur comme des métaux très dur mais qui sont en réalité des matériaux très malléables.

Le travail du polisseur nécessite un outillage soigneusement entretenu, il utilise principalement des brosses qu’il fixe sur un tour motorisé et qu’il enduit de pâtes à polir pour corriger les problèmes de surfaces. Il commence par les brosses les plus abrasives afin de faire un travail général puis il entame ensuite un long travail de finition en utilisant des brosses de plus en plus douces en coton pour finaliser la pièce.

Les polisseurs exigeants utilisent également des fils en lin de différents diamètres qui permettent d’accéder aux moindres recoins du bijou : dans les chatons, les bélières, jusque sous les pierres pour un niveau de finition maximale. Bien que ce travail soit indispensable pour obtenir un résultat exceptionnel, cette technique est malheureusement souvent négligée par les bijoutiers car elle est longue et requiert énormément de patience.

LES AUTRES ÉTAPES DE LA CRÉATION D’UN BIJOU