Un trésor colonial espagnol

Un trésor colonial espagnol

Qui n’a jamais rêvé d’une carte au trésor ? Parfois les rêves deviennent réalité et nous rappellent les plus beaux contes et légendes. La maison de vente aux enchères de la Guernesey, à New York, a eu l’opportunité de vendre des émeraudes issues d’un naufrage de 400 ans.

Un fabuleux trésor considéré comme la plus grande trouvaille de la mer a été retrouvé dans l’archipel des Florida Keys, provenant du Nuestra Senora de Atocha, un navire espagnol naufragé.

Très vite des sociétés de fonds de trésors sous-marins se sont emparées de cette découverte. Dirigé vers l’Espagne, le navire voguait la coque pleine d’or et d’argent du Nouveau Monde. Après plusieurs années de recherche Mel Fisher, chercheur de trésors et son équipe ont trouvé des pièces d’or espagnoles et des émeraudes colombiennes. Le trésor a été évalué à près de 500 millions d’euros.

Pour marquer le 30ème anniversaire de la découverte de Mel Fischer, 40 objets ayant appartenu au navire ont été confiés à la maison Guernsey‘s  pour être mis aux enchères, parmi lesquels un incroyable collier serti d’une émeraude de 24,34 carats estimé entre 5 et 6 millions de dollars, ou encore une émeraude brute de 887 carats estimées entre 3 et 4 millions.

D’autres pièces de ce tragique événement ont toutefois été conservées et exposées dans plusieurs musées de Floride afin de sauvegarder la mémoire de cette vitrine du passé.

Corona de Muzo

REDIGER UN COMMENTAIRE